Du relevé laser à la maquette numérique 3D dans une démarche BIM

Nuage de Points, dans une démarche BIM (Building Information Modeling), propose maintenant de fournir la maquette numérique 3D des bâtiments relevés au laser. Ce nouveau service, particulièrement innovant, permet d’accéder directement à l’extraordinaire potentiel de la maquette numérique, “révolutionnaire” dans le domaine du bâtiment, de la phase d’exécution à la phase de gestion.

En effet, au-delà de la représentation graphique 3D, le BIM est capable de prendre en charge, grâce à des composants “intelligents”, la collecte de toutes les informations utiles et rattachées au projet : matériaux, propriétés physiques mécaniques et thermiques, caractéristiques et références des composants du projet. La totalité des données agrégées est ainsi centralisée dans un unique contenant, une seule base de données pour en assurer la disponibilité et surtout la cohérence.

Dans un premier temps, à l’issue du relevé 3D des bâtiments, la maquette numérique ne comprendra que la partie architecturale. Cependant, celle-ci permettra néanmoins d’extraire n’importe quel plan, coupe, élévation ou visualisation 3D des différentes parties du ou des bâtiments.

Ultérieurement, cette base de données de référence pourra être complétée et enrichie d’informations complémentaires très diverses. Cela concerne par exemple le cheminement 3D, la nature, la localisation et la maintenance de nombreux composants concernant des réseaux de toute nature : plomberie, chauffage, climatisation, électricité, eaux usées, sécurité incendie, alarme … La densité d’information contenue dans une maquette numérique est représentée actuellement par six niveaux, appelés LOD (Level of Development), qui vont du LOD 100 au LOD 600.

Il est à noter que, d’ici 2017, la démarche BIM devrait être rendue obligatoire pour tous les projets relevant des marchés publics.